Kiffe Ta Spiru !

A cœur de toujours trouver dans mes déplacements de vacances, des petites pépites…. J’aimerai partager avec vous une visite, mieux une expérience de trois heures auprès d’un éco domaine ou l’autosuffisance comme alternative de consommation.

Le concept d’un éco domaine vise à créer en un lieu une coopérative d’entreprises innovantes conçue comme un écosystème d’activités complémentaires. L’autosuffisance alimentaire, la permaculture, l’eco responsabilité et les méthodes éducatives innovantes. Des valeurs qui sont en adéquation avec mes concepts de vie.

Je vous présente donc l’Eco domaine de Bouquetot, situé au cœur du pays d’Auge, à une dizaine de kilomètre de Deauville.

Un lieu a part pour partager et innover avec la nature,  nous en faisons tellement partie de notre mère nature…. Il offre plusieurs activités, je ne les ai pas toutes faites. Aussi, je vous fais partager mon retour d’expérience qui ne devait prendre qu’une heure. Et au final, j’y ai consacré presque 2 heures 30. Et plus si j’avais pu.

Tout d’abord, rencontre avec Camille, éducatrice Montessori qui propose des ateliers buissonniers au cœur de l’eco domaine, pour les enfants avec une moyenne d’âge ce jour là de 5 à 10 ans. Une approche ludique. Immergés dans les sous bois du domaine qui offre une bio diversité fabuleuse. Les enfants jouent, explorent, partagent autour de Camille, dans une super ambiance. J’ai adoré cette approche que je connaissais sur le papier, mais que j’ai pu apprécier en présence.

Ensuite, l’éco domaine offre la possibilité de se fournir auprès d’un maraicher bio, de déguster à l’aide de Delphine des fleurs comestibles. Atelier « Des Fleurs de Partout »

 Des cabanes dans les arbres appelées les Noctam’bulles, que l’on peut apercevoir au cours de la découverte du domaine. 8 cabanes dans les arbres, dont 3 ouvertes toutes l’année car elles possèdent un poêle à bois. Regarder vers la cime des arbres et y découvrir ces cabanes, c’est juste magique.

Enfin, clou de mon expérience, la visite de la ferme de spiruline, cyanobactérie que je connais bien pour ses valeurs nutritives, de renforcement immunitaire et de détox, mais jusqu’à aujourd’hui, je n’en connaissais pas réellement sa culture et sa récolte.

Laurent, ingénieur, sous une barbe abondante, cache des yeux rieurs, avec une énergie bienveillante, soucieux du partage des bienfaits de cette micro-algue. Il y a 10 ans, il y avait 12 fermes en France qui produisaient de la spiruline. Aujourd’hui, on n’est pas loin de 250.

Dans une vraie démarche éco responsable, il explique comment les bassins ont été conceptualisés afin de produire une spiruline de qualité. Une récole méticuleuse tous les matins aux alentours de 6 heures et mise en séchage douce pour ne pas dénaturer les nutriments de la spiruline.

Beaucoup d’explications, certes mais avec une dynamique telle de Laurent, que cela passe très très vite. Sur la fin de la visite, on peut même goutter de la spiruline fraîche. Je vous invite à déguster, c’est délicieux. Oui, on a un peu la bouche verte, mais ce n’est pas pire que de sentir l’ail.

Il offre également la possibilité de réaliser vos propres tartares autour d’un atelier « Kiffe ta Spiru » et ainsi vous repartez avec vos propres réalisations culinaires. Pour ma part, j’ai choisi la version huile d’olive, gingembre….

Bref, vous l’aurez compris, allez y sans hésitez….. Adultes, enfants, c’est un lieu parfait pour toute la famille.

Partager ce contenu sur

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *