Nos Produits Laitiers sont Nos Ennemis pour la vie.

Le LAIT (de Vache)

Petit rappel de définition : le lait est un liquide biologique sécrété par les glandes mammaires des mammifères femelles ; c’est la nourriture la plus optimale que le nouveau-né et le jeune enfant peuvent recevoir puisqu’elle est conçue exclusivement pour eux. Il est en effet remarquable de noter que la composition du lait se modifie au cours même de la tétée (la teneur en lipides augmente afin de provoquer la satiété) et dans le temps. Tous les nutriments sont présents, nourrissent et préparent le terrain pour que l’enfant se forme de façon optimale et développe son propre système immunitaire. Et cela est vrai pour tout le règne animal. La croissance de l’homme est plus lente que celle de la plupart des autres mammifères, en raison probablement du développement de son cerveau. D’ailleurs, le lait maternel humain, contient 7% de lactose (sucre du lait), quantité la plus forte observée chez les mammifères en raison du développement du cerveau, mais également du système nerveux.

glass-1379877_640Le lait des autres mammifères et notamment de vache est au contraire plus riche en protéines et en calcium, pour faire face à la croissance rapide des veaux, et non des êtres humains…

Le lait de vache contient en outre des accélérateurs de croissance (ou facteurs de croissance) inadaptés au métabolisme humain et surtout celui des jeunes enfants. De plus, le lait est un concentré de substances toxiques issues de la pollution environnementale, de l’alimentation déraisonnée des bovins et de la présence de caséine (protéine du lait), responsable de différents troubles de la flore intestinale, Cela peur entraîner, de façon réactionnelle, des anticorps et mener jusqu’à des intolérances, dont serait victime une grande partie de la population. Oui, le lait d’aujourd’hui n’est plus le lait de nos grand parents. on y retrouve trace de nombreux traitements reçus par ces vaches laitières. Sans oublier le stress de ces vaches qui ne voient pas le jour, inséminées artificiellement une fois par an, séparées de leur petit afin de continuer à produire, tout aussi artificiellement, des quantités de lait bien supérieures au besoin d’un veau.

Et pour ne pas gâcher, Ces même vaches laitières, bien souvent épuisées voire malades, sont transformées en rôti, dans des barquettes sous-vide de nos supermarchés. Autant vous dire, une viande de qualité discutable.

Ce qui pose la question du notre consommation de lait de vache et notamment à l’âge adulte. Nous sommes d’ailleurs le seul mammifère à consommer du lait d’une espèce, passé notre sevrage et la diversification alimentaire.

Nous ne le répèterons jamais assez, le lait de vache, c’est bon pour les veaux et nous ne sommes pas des veaux !!!

LAIT VEGETAL, UNE ALTERNATIVE DE CHOIX

almond-milk-1623610_640Les laits Végétaux :

Pour les personnes intolérantes aux produits laitiers ou celles qui ne souhaitent pas en consommer pour des raisons idéologiques ou de santé, les laits végétaux sont une alternative de choix. Sans cholestérol, ni lactose mais riches en protéines végétales, en minéraux, vitamines et acides gras insaturés, ce sont des vrais alliés santé. Il en existe une grande variété, et je vous livre en terme gustatif ma préférence.

LAIT D’AMANDE, LAIT D’AVOINE, LAIT DE CHATAIGNE, LAIT DE COCO, LAIT DE NOISETTE, etc….

 

Marina Descamps – Naturopathe

Cabinet, Richebourg – Béthune et Lille

Partager ce contenu sur

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *